Voici que s’ouvre l’année 2018. Je n’ignore pas les doutes ni les incertitudes qui pèsent, encore aujourd’hui, sur les perspectives économiques et l’activité de nos entreprises.

Je ne résiste cependant pas à l’envie, chers amis-entrepreneurs, de vous inviter à faire de cette nouvelle année l’année du rebond. Oui, 2018, une année pour rebondir ensemble.

C’est avec cet objectif on ne peut plus volontariste que je vous propose d’entrer dans cette nouvelle année. 

Parions que cette nouvelle année ne nous exemptera pas d’amplifier encore nos efforts collectifs ni de renouveler des actions coordonnées de tous les acteurs et responsables que nous sommes, pour permettre à notre Guyane et à nos entreprises de retrouver les voies du progrès et du succès. Et nous renouerons durablement avec le succès si nous savons, collectivement, adopter une attitude éclairée, responsable et solidaire.

L’année 2018 nous appelle donc à imaginer l’avenir dans une voie tracée par les leçons de l’année 2017, qui mobilise les créateurs et les entrepreneurs, car ce sont eux qui bâtissent durablement nos espaces de vie.

 

 

Il faut aller de l’avant et ne pas se réfugier dans le passé. Il faut stimuler l’innovation, soutenir la prise de risques, animer l’esprit d’entreprise, notamment auprès des jeunes.

Mes vœux pour 2018 seront donc des vœux de réussite pour sortir de nos persistants problèmes structurels et nous engager dans un nouveau modèle de développement, intégrant les composantes économiques, sociales et environnementales.

Ces  vœux ne sont pas irréalisables. Tant s’en faut.

Ils sont à notre portée pour peu que nous sachions être solidaires et mobiliser nos énergies.

 

Carine Sinaï-Bossou

Présidente de la CCI Guyane