Carine Sinaï

Présidente de la CCI Guyane

Mardi 12 septembre 2017, Patrice Faure, Préfet de Région Guyane, a installé officiellement les 34 membres issus des  élections qui se sont déroulées du mercredi 16 au lundi 28 août 2017.

Au cours de la cérémonie, Carine Sinaï a été élue Présidente de la CCI Guyane.

Sur les 34 votants, 31 lui ont apporté leurs suffrages, contre un bulletin nul et deux bulletins blancs.

Le Bureau de la CCI Guyane a également été élu ainsi que les quatre Commissions Réglementées, à savoir la Commission Paritaire Locale, la Commission des Finances, la Commission Consultative des Marchés et la Commission de Prévention des Conflits d’intérêt.

Cette nouvelle équipe dirigeante représente les 9 329 établissements actifs en Guyane (3 352 dans le Commerce ; 2 097 dans l’Industrie ; 3 880 dans les Services).

 

Membres élus de la CCI Guyane

 

 

La composition du Bureau de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Région Guyane

Mandature 2017-2021

Présidente : Carine Sinaï

1er VP : Michel Chaya

2ème VP : Ernest Prévot

3ème VP : Joseph HO-CHO-SHU

4ème VP : José MARIEMA

5ème VP : Alain Chung-Wong-Hing

Trésorier : Jean-Marc AVRIL

Trésorier Adjoint : Joseph TIEN-LIONG

1er Secrétaire : Thara GOVINDIN

2ème Secrétaire : Joël Francillonne

 

Représentant de la Présidente de la CCI Guyane auprès de CCI France : Bernard Boullanger

 

 

COMMISSIONS REGLEMENTEES

Mises en place à l’Assemblée Générale du 12 Septembre 2017

 

COMMISSION CONSULTATIVE DES MARCHES

1- Claude BERTONCINI Président

2- Ralph EL Derjani

3- Edmé ZULEMARO

4- Jean-Yves HO-YOU-FAT

5- Didier BRIOLIN

 

COMMISSION DES FINANCES

1- Filip VAN DEN BOSSSCHE Président

2- Claude RIQUIER

3- Richard GABRIEL

4- George-Michel KARAM

5- Valérie THERESINE

 

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE

1- Carine SINAI-BOSSOU Présidente

2- Jean-Marc AVRIL Titulaire

3- Joseph HO-SHO-CHU Titulaire

4- Filip VAN DEN BOSSCHE Titulaire

5- Ernest PREVOT Titulaire

6- Olivier THIBUS Suppléant

7- Philippe KERENEUR Suppléant

 

COMMISSION DE PREVENTION DES CONFLITS D’INTERET

1- Etienne-Yves BARRAT Président

2- Bernard BOULLANGER

3- Joël FRANCILLONE

4- Armand LARCHER

 

LISTE DES COMMISSIONS D’ETUDES- Mandature 2017-2021

PERMANENTS REFERENTS DES COMMISSIONS D’ETUDES

LISTE DES MEMBRES ASSOCIES 2017-2021

LISTE DES CONSEILLERS TECHNIQUES 2017-2021

Les CCI sont administrées par des entrepreneurs bénévoles élus par leurs pairs tous les 5 ans, selon le poids économique de chacun des secteurs du commerce, de l’industrie et des services.

Cette élection fonde leur légitimité de représentantes des entreprises et leur donne cette identité particulière de

« corps intermédiaire ».

Les instances

L’Assemblée générale est l’organe délibérant des CCI. Elle élit le Président et le Bureau après chaque renouvellement des membres.

Elle adopte les orientations pluriannuelles et le budget. Elle est tenue informée des sujets majeurs qui touchent à la vie de la CCI.

Elle peut donner pouvoir au Président, à d’autres élus, ainsi que sur proposition du Président, à des collaborateurs.

Elle réunit membres élus, membres associés et conseillers techniques. Ses décisions sont soumises à des règles de quorum.

Le Bureau est une instance de débat et de conseil autour du président.

Il arrête le projet de budget et étudie toute question qui sera soumise à l’Assemblée générale.

Le Président de la CCI en est le représentant légal ; il est notamment chargé de l’exécution du budget et a la responsabilité du personnel.

Le Trésorier est chargé du paiement des dépenses et du recouvrement des produits.

Il répond devant l’Assemblée générale du budget exécuté et des comptes annuels.

 

Les commissions statutaires

La commission des finances

Elle examine les projets de budgets et les comptes annuels qui seront soumis à l’Assemblée générale. Elle formule un avis consultatif à l’assemblée.

La commission de prévention des conflits d’intérêt

Elle examine et donne un avis sur toute situation susceptible de créer un conflit d’intérêt entre la CCI et l’un de ses membres. Cette commission s’inscrit dans le cadre d’une charte d’éthique et de déontologie que doivent respecter les membres élus agissant au sein d’un établissement public.

La commission consultative des marchés publics

Elle examine et donne un avis sur le choix de l’attributaire d’un marché lancé par la CCI.

La commission paritaire régionale

La CPR est une instance représentative du personnel instituée par la loi au niveau de la CCIR, pour tous les collaborateurs de droit public. Elle est composée à parts égales de membres élus et de représentants du personnel.

Des commissions lui sont rattachées :

la Commission Formation Continue des collaborateurs, la Commission Fonds Social et la Commission Spéciale d’Homologation. Le statut organise les rôles de la CPR autour d’informations à lui communiquer et lui attribue un pouvoir de réglementation régionale en matière de dispositions sociales : adoption du Règlement intérieur du personnel, avis sur le plan de formation, gestion du fonds social de solidarité.

A l’échelon local, le dialogue avec les représentants des personnels passe par l’Instance Locale de Concertation.

Les commissions thématiques (non réglementées)

Animées par un président, et variables en nombres, ces commissions sont des groupes de travail qui associent des membres, collaborateurs, voire des partenaires experts qui, selon les sujets, discutent du déploiement de la stratégie, élaborent des projets, débattent de prises de positions, émettent des avis. 

Les services administratifs et techniques

La CCI Guyane  recrute les personnels de droit public et gère leur situation statutaire. Les personnels relèvent de l’autorité du directeur général. Le directeur général d’une CCI est nommé par le Président.

Le personnel des CCI relève d’un statut de droit public, différent de celui de la fonction publique, créé en 1952 pour les chambres de commerce et d’industrie, les chambres de métiers et les chambres d’agriculture.

Les collaborateurs préparent et mettent œuvre les programmes d’actions issues de la stratégie votée par les élus.

Les CCIT recrutent les personnels de droit privé affectés aux services industriels et commerciaux, en particulier les ports et aéroports, ainsi que des vacataires pour les services de formation.

Au-delà des missions, les valeurs du réseau consulaire

Les CCI partagent des valeurs et des principes qui font leur spécificité et leur force :

Le sens de l’intérêt général,

Le respect de l’entreprise, source de création de richesse,

Le principe de subsidiarité (« la CCI agit en cas de carence de l’initiative privée »),

La culture du progrès et du résultat.

Les services fonctionnels de la CCI Guyane

La Direction générale

Elle dirige et anime les services, met en œuvre et suit la bonne exécution des orientations du Plan Stratégique de Développement. Elle contrôle l’atteinte des objectifs par les services et suit régulièrement les indicateurs.

Elle assiste le président et les élus dans les choix stratégiques et budgétaires compatibles avec la gestion de l’ensemble de la CCI. Elle est force de propositions sur des actions destinées à renforcer l’image de la CCI.

Le Secrétariat de la présidence

Souvent le premier contact avec la CCI Guyane pour les membres consulaires, le secrétariat de la présidence assure l’administration courante du président. Parmi ses missions, il centralise et fait suivre les informations destinées aux élus : organisation des commissions, convocations aux réunions, suivi des disponibilités de membres consulaires, consultations à domicile, diffusion des comptes-rendus.

Le Service des Ressources humaines

Le Service des ressources humaines assure la gestion administrative des permanents de la Chambre. Par ailleurs, il a pour mission de suivre l’évolution de leurs compétences (plan de formation), d’assurer le recrutement et de gérer les relations sociales.

Le Service Communication

Il assure la communication interne et externe de la CCI (relations presse, événementiels, publications, publicité, charte graphique, site internet…).

La Direction administrative et financière :

La direction administrative et financière assure les fonctions suivantes :

  • gestion administrative,
  • gestion immobilière de la Chambre,
  • gestion comptable et budgétaire,
  • contrôle financier de l’ensemble des directions,
  • gestion administrative, comptable, fiscale, juridique et gestion du personnel des sociétés Gérées.