Taxes sur les billets d’avion

Pour désenclaver la Guyane, il y a trois possibilités : la voie maritime, la voie terrestre et la voie aérienne.

Cette dernière est celle qui est très majoritairement empruntée par les habitants de Guyane.

Très cycliquement, les taxes perçues sur les billets d’avion sont l’objet de commentaires acerbes.

La CCI Guyane rappelle à nouveau les éléments qui composent le prix d’un billet d’avion.

 

Détail des taxes et surcharges

Pour un total de 289,34 de taxes et de surcharges sur un billet A/R Cayenne/Paris, ci-après le tableau de répartition.

         
 

Cayenne/Paris /Cayenne

       

Compagnie aérienne Surcharge Compagnie (YR) 1

200,00

       
           

CCI Guyane Redevance passager et taxe PHMR (FR) 2

34,57

       

Aviation civile (FR) 3

9,04

       

Collectivité Territoriale de Guyane (GF) 4

4,57

       

Etat taxe de solidarité (IZ) 5

2,26

       

Sûreté Taxe d’aéroport (FR) 6

27,30

       

Aéroport Orly Redevance Passager et taxe PHMR (FR) 7

12,49

       
           

Montant total taxes et surcharges

289,34

       

 

 

 

Exemple avec un billet d’avion Cayenne/Paris

Aller/retour 

Prix total du billet : 653.86 € *

Montant des taxes dites « d’aéroport » : 289.34 € (dont 200.00 € surcharge carburant perçue par la compagnie)

Montant des « taxes et redevances » hors surcharge carburant : 89. 34 euros

Montant réellement perçu par l’Aéroport Cayenne-Félix Eboué : 61, 87 euros

Soit taxe aéroport : 27,30 euros + redevance passager et taxe PHMR : 34,57 euros

Soit  9 % du prix du billet

 

* Tarif observé en mars 2017de billet.

         

 

 

A quoi servent ces taxes ?

         
           

1)La surcharge compagnie est perçue par la compagnie aérienne et couvre ses frais afin de financer la hausse du coût du pétrole, des primes d’assurances ou de ses obligations de sûreté.            

2)La redevance passager est perçue par le gestionnaire d’aéroport (CCI Guyane) au titre de l’utilisation de son aérogare par les compagnies et les passagers. Elle sert à financer les installations et les aménagements et l’assistance aux personnes à mobilité réduite

3)La taxe d’aviation civile finance le fonctionnement de l’administration de l’aviation civile et l’aménagement du territoire.

4)La taxe d’embarquement est fixée par la CTG. Elle est perçue par l’Etat et reversée au budget de la collectivité locale.      

5)La taxe de solidarité (dite Taxe Chirac), perçue par l’Etat, sert à financer l’aide humanitaire aux pays en voie de développement.

6) La taxe d’aéroport est perçue par l’Etat et reversée à l’aéroport pour le financement des mesures de sûreté et de sécurité.  

7)Cette redevance est perçue par l’Aéroport d’Orly et sert à financer les installations et les aménagements et l’assistance aux personnes à mobilité réduite.

 

 

 

         

Transparence sur les taxes et redevances d’aéroport