MASE Antilles-Guyane

Le MASE Antilles-Guyane a été créé le 28 février 2011, dans le but de favoriser la mise à niveau des systèmes de management de la sécurité entre entreprises donneuses d’ordres et leurs entreprises sous-traitantes.

C’est en 2011, à l’initiative de la SARA, que la mise en place d’un réseau d’entreprises MASE (Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises) pour la zone Antilles-Guyane a été initié. Ainsi, fin 2011 s’est tenue à la CCIG une réunion de présentation du MASE aux entreprises guyanaises par le MASE national, en visioconférence. Certaines entreprises présentes, donneuses d’ordres, ont répondu favorablement à cette démarche. Chaque entreprise donneuse d’ordres sollicitera des entreprises sous-traitantes pour les faire adhérer au MASE. Le but recherché n’est autre que la mise à niveau des systèmes de management de la sécurité entre entreprises donneuses d’ordres et leurs entreprises sous-traitantes.

Le 28 février 2012, l’association MASE Antilles-Guyane a été créée, lors d’une assemblée constitutive. Il a été établi que chaque département, Martinique, Guadeloupe et Guyane, aurait son Comité de Pilotage. Les Chambres de commerce et d’industrie de ces trois départements, par l’intermédiaire de leurs Présidents, ont dès le début souhaité accompagner leurs entreprises ressortissantes dans la démarche. Ainsi, il a été convenu qu’elles assureraient, sur leur territoire respectif, le rôle d’animation du MASE.

Les entreprises fondatrices de cette association sont réparties en deux collèges et, pour la Guyane, sont :

– Collège des entreprises utilisatrices EU (donneuses d’ordres) : FICOBAM SAS (Carrefour), Air Liquide Spatial Guyane, SARA Guyane, CNES CSG, Ciments Guyanais et EDF Guyane.

– Collège des entreprises intervenantes EI (sous-traitantes) : Clemessy Guyane, SBEG (Gpe RIBAL), Bolt & Ladder, CEGELEC, GLS, MT Aérospace, Peyrani, G2C, CEGELEC Space et SNER.

Le Bureau de l’association MASE Antilles-Guyane est ainsi constitué :

– Président M. Jean-Claude BOYADJIAN (TOTAL Guadeloupe) ;

– Vice-présidents M. Christophe ZOURE (FICOBAM SAS) et M. David MARION (SARA) ;

– Trésorier M. Patrice MALETROIT (Air Liquide Spatial Guyane) et Trésorier-adjoint M. Jean-Marie LIENHART (Clemessy Guyane) ;

– Secrétaire M. Dominique BELTRAME (TMT Industrie) et Secrétaire- adjointe Mme Lucie PROST (SOMAL) ;

– Ainsi que 8 administrateurs.

Lors du premier Conseil d’administration du MASE Antilles- Guyane, suivi d’une Assemblée Générale, toujours en visioconférence entre les trois départements, le 05 juin 2012, il a été notamment établi le montant de la cotisation annuelle pour les entreprises comme suit :

– 3 700 €/an pour une entreprise utilisatrice (EU),

– 350 €/an pour une entreprise intervenante (EI).

En pratique, le MASE est un système de management de la sécurité, de la santé et de l’environnement ayant pour objectif d’améliorer, de façon permanente et continue, les résultats des entreprises. Il aide et conseille les entreprises dans la conduite d’une démarche de management répondant aux besoins de l’entreprise.

Le système de prévention s’articule autour de cinq axes :

– L’engagement de la direction de l’entreprise,

– La compétence et la qualification professionnelle,

– La préparation et l’organisation du travail,

– La mesure des résultats, l’analyse des écarts et les actions correctives,

– Un système de suivi traduisant l’amélioration continue.

C’est le Comité de Pilotage, composé de représentants d’Entreprises Utilisatrices et d’Entreprises Intervenantes, qui délivre la certification en fonction de l’audit réalisé par un auditeur agréé.

Il appartient au responsable de l’entreprise candidate d’adapter sa lecture en fonction de ses spécificités (activité, structure, taille…). Le référentiel apparaît donc comme une base de réflexion qui permet à l’entreprise de mieux structurer sa démarche sécurité, santé, environnement en exploitant les cinq axes préconisés par le MASE.

Le manuel est composé du référentiel, élaboré en commun entre le MASE et l’UIC (Union des Industries Chimiques) ainsi que de « conseils pour » afin d’aider les entreprises dans la mise en place de leur système. Parmi ces « conseils pour », nous pouvons citer : l’auto évaluation du système, élaborer l’inventaire des risques, effectuer une réunion SSE, conduire une visite SSE, mettre en place des indicateurs SSE, classifier les accidents et incidents, rédiger un rapport d’incident/ accident, assurer le suivi semestriel etc.

Toute entreprise ayant mis en place un système de management de la sécurité se doit d’en évaluer périodiquement l’efficacité. Cette évaluation, faite au travers d’audits système et du suivi des indicateurs, permettra à la Direction de l’entreprise de mesurer la pertinence et l’efficacité de son système. Tout système a besoin d’être piloté pour progresser.

Il ne doit pas être subi mais servir à atteindre des objectifs précis. Une entreprise certifiée et engagée dans la démarche doit adresser semestriellement ses indicateurs sécurité.

Il existe au niveau national huit associations MASE qui couvrent l’ensemble du territoire métropolitain ainsi que la Corse et aujourd’hui les Antilles-Guyane.

Contact :

M. Georges CUYSSOT

Animateur MASE Antilles-Guyane pour la Guyane

Tél. : 0594 29 96 58

Fax : 0594 29 96 59

e-mail : g.cuyssot@guyane.cci.fr

Note de présentation : MASE Antilles – Guyane

VOCATION ET GRANDES MISSIONS

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Région Guyane (CCIRG), comme ses homologues des Antilles, a décidé en 2012 d’accompagner les entreprises dans la création d’une association MASE Antilles – Guyane sous l’impulsion de TOTAL Guadeloupe et de la SARA.

En pratique, la CCIRG met à disposition de l’association un administrateur (1/3 ETP) en Guyane.

Le rôle de cet administrateur :

  • L’administrateur » est la structure permanente de l’association.
  • Il est le contact privilégié de l’association tant en interne qu’à l’extérieur.
  • l est le lien entre les adhérents de l’association, ses représentants, les cabinets d’audits et auditeurs.
  • Il est le support aux membres du Conseil d’Administration et du Comité de Pilotage
  • Il travaille en collaboration avec les représentants de l’association pour assurer la qualité des services rendus aux adhérents.

Ses missions :

  • Il assure la gestion administrative de l’association.
  • Il participe au suivi et au développement de l’association.
  • Il travaille à la promotion du système.
  • Il gère le système de certification dans le respect des règles Inter Mase.
  • Il renseigne et oriente les entreprises intéressées et adhérentes sur le processus de certification et fonctionnement de l’association.

FONCTIONNEMENT : GOUVERNANCE ET FINANCEMENT

  • 28 février 2012

Assemblée Générale constitutive de l’association MASE Antilles – Guyane, 8ième association MASE sur le territoire national. L’association est gérée par un CA et un Bureau.

  • 17 juillet 2013

Etablissement d’une convention de partenariat entre le MASE Antilles – Guyane et la CCIRG. Le MASE s’engage à rétribuer la CCIRG pour ses services. Initialement la participation du MASE est évolutive afin de tenir compte de la monté en puissance de l’association en nombre d’adhérents.

  • 3 novembre 2015

L’association MASE Antilles – Guyane demande et obtient pour les années 2016 et 2017 un gel de sa participation financière au niveau de 2015 soit environ 14 k€ pour la Guyane.

Son Président, pour 2 ans (2016 – 2017) est M. Rémy-Louis BUDOC du GPM Guyane.

CHIFFRES CLÉS DU MASE ANTILLES – GUYANE À DÉCEMBRE 2015

L’association MASE Antilles-Guyane compte 106 entreprises adhérentes (4 688 au niveau national) dont :

  • 19 Entreprises utilisatrices, ou donneuses d’ordre (210 au niveau national).
  • 87 Entreprises intervenantes, ou sous-traitantes (4 478 au niveau national) dont 31 (3 471 au niveau national) ont leur système de management de la sécurité certifié MASE (1 an ou 3 ans).

Mase_1

Pour la Guyane : 6 EU, 35 EI (dont 8 certifiées).

Action phare en 2015 : organisation en Guyane d’un Challenge des bonnes pratiques sécurité 2015.

Ce challenge était ouvert aux entreprises EU, EI de Guyane. Nous avons eu sept entreprises participantes pour une quinzaine de bonnes pratiques soumises.

Un trophée a été remis à l’ensemble des entreprises participantes. De plus, un catalogue des bonnes pratiques 2015 (sous forme de fiches) a pu être réalisé et diffusé à l’ensemble des entreprises de l’association MASE Antilles – Guyane ainsi qu’aux partenaires.

mase_2