La mise en place du fonds Co RAIL (1), destiné à la reconstitution de la trésorerie des entreprises guyanaises, fait partie des accords sectoriels conclus en avril dernier, après le mouvement social de mars-avril. Une première tranche de 1,8 millions d’euros vient d’être débloquée.

Suite au mouvement social de mars-avril 2017 et dans le cadre des accords sectoriels conclus en avril dernier, il a été acté la mise en place d’un fonds Co.rail d’un montant de 3 millions d’euros dédié à la reconstitution de la trésorerie des entreprises en difficulté, sous forme de prêts d’honneur à taux zéro d’un montant maximum de 25 000 euros, remboursables sur 36 mois et pouvant bénéficier d’un différé de six mois.

C’est quoi ce fonds ?

Il est destiné à permettre aux petites entreprises de reconstituer leur trésorerie par l’intermédiaire d’un prêt personnel à taux zéro accordé au dirigeant.

Quel montant ?

Une enveloppe de 3 millions d’euros est prévue, le prêt moyen est de 25.000 €, avec un différé de remboursement de 3 mois et un échéancier sur 36 mois.

Qui gère ce fonds ?

Il est abondé à la fois par la Caisse des Dépôts et Consignations, l’Etat et la Banque Publique d’Investissement. La gestion des fonds et des dossiers est répartie entre Initiative Centre Est Guyane et Réseau Entreprendre Guyane (2) qui auront à charge d’instruire les dossiers puis d’en assurer ensuite le recouvrement.Une enveloppe de 300 000 euros sera allouée par la CTG pour le fonctionnement.

 

 

(1) Plan Co.RAIL : contrat de reprise d’activité et d’initiative locale. Un tel plan avait été mis en place en 2009 pour permettre aux petites entreprises des DOM de pouvoir signer avec les services concernés, avant le 31 décembre 2009, un contrat destiné à alléger leurs dettes sociales patronales (CGSS et Assedic)

(2) Plus d’informations sur initiative-ceguyane.fr et www.reseau-entreprendre-guyane.fr