Pourquoi et comment

verser 13 % de la Taxe d’Apprentissage aux écoles de la CCI Guyane

 Désormais, les Opérateurs de Compétences (OPCO) assurent le traitement de 87% de la Taxe d’Apprentissage. Les 13% restants (que l’on appelle solde, barème ou hors-quota) doivent être versés directement par l’entreprise à l’établissement de son choix (habilité par la Préfecture). Marche à suivre pour qui souhaite investir sur son territoire, au bénéfice de la formation de compétences futures, de recrues possibles.

Si les entreprises doivent verser leur contribution à la Formation Professionnelle Continue (FPC) sur les salaires 2019 avant le 1er mars 2020, ces salaires de l’an dernier sont exonérés de Taxe d’Apprentissage (TA) cette année. Mais les entreprises peuvent décider, maintenant, à qui elles vont verser le solde de leur Taxe d’Apprentissage sur les salaires 2020 ! Et c’est avant le 31 mai que tout se joue.

Image

Pourquoi le faire ? Parce que les écoles des chambres de commerce et d’industrie ont toujours construit leur cursus pédagogique en réponse aux besoins des entreprises du territoire, en mettant un point d’orgue à l’alternance, à l’immersion des apprenants, au plus tôt, dans la réalité économique. C’est sur ce mode de fonctionnement que les nouveaux métiers, les filières d’avenir à fort enjeu, nourrissent les programmes de formation sur les campus de notre réseau. 

 

Comment le faire ?  Tout simplement, en suivant le mode d’emploi indiqué par la CCI Guyane pour affecter 13 % de la Taxe d’Apprentissage à ses deux écoles que sont le CFA et l’EGC.

 

Cliquez ici pour tout savoir sur les changements avec la Réforme de la TA 

Les changements avec la Réforme de la Taxe d’Apprentissage