Zone d’Activités Economiques de l’Aéroport International de Cayenne-Félix Eboué

LES ORIENTATIONS ET OBJECTIFS D’AMENAGEMENT ECONOMIQUE, INDUSTRIEL ET ARTISANAL DE LA ZONE D’ACTIVITES ECONOMIQUES.

L’aéroport Cayenne-Félix Eboué constitue un des principaux pôles d’emploi et d’activités au sein du territoire de l’île-de-Cayenne. Situé sur le littoral nord-est de la Guyane, il est implanté plus précisément dans la partie sud de la commune de Matoury.

A l’échelle de l’agglomération de Cayenne (officiellement reconnue comme étant la « Communauté d’Agglomération du Centre Littoral » réunissant les communes de Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury ainsi que Roura, Montsinnery et Macouria.) le pôle économique que représente l’aéroport jouit d’une situation centrale. Le pôle d’emploi de la zone aéroportuaire réunit à l’heure actuelle à peu près 450 employés, avec une diversité d’activités et d’emplois très importante (des activités commerciales, administratives ainsi que des services régaliens cohabitent sur la plate-forme aéroportuaire).Il est idéalement positionné au sud de Cayenne et Rémire-Montjoly (et du Grand Port Maritime de Dégrad-des-Cannes à partir de la route nationale 4), au nord de la commune de Montsinnery-Tonnegrande et entre les communes de Roura et de Macouria.

Porte d’entrée du territoire guyanais, l’aéroport de Cayenne Félix Eboué entend jouer un rôle stratégique dans le développement économique de la Guyane et de se positionner comme étant un pôle économique attractif au sein de la région.

Présentation générale de la ZAE

La Zone d’Activités Economiques de l’Aéroport Cayenne-Félix Eboué est donc une zone d’aménagement dédiée aux activités industrielles, commerciales ou artisanales liées directement ou indirectement à l’activité aéroportuaire.

Située à une dizaine de kilomètre de Cayenne, à l’est de l’aérogare en direction du camp Rochambeau à partir de la route N4, la ZAE a pour superficie 5,49 ha.

La zone est subdivisée en sous-zones vouées à accueillir des activités spécifiques. Ces sous-zones sont elles-mêmes subdivisées en parcelles.

Avec 51 parcelles d’une superficie totale de 54 944 m2 et en moyenne des parcelles d’une superficie de 1 080 m2 environ, l’objectif de cette zone est la commercialisation de ces parcelles viabilisées auprès de porteurs de projet immobilier.

 

Objectifs et organisation de la ZAE

L’objectif de la ZAE est de conforter l’activité économique de la plate-forme aéroportuaire en mettant à disposition du foncier pour que :

. Les entreprises, organismes et services présents dans la zone aéroportuaire aient l’opportunité de développer leurs activités sur la plate-forme aéroportuaire

. Les porteurs de projet immobilier puissent s’implanter dans la zone aéroportuaire, dans une zone d’activités dédiée.

. Les entreprises guyanaises, nationales et étrangères non-présentes sur la plate-forme puissent implanter leurs activités à proximité de l’aérogare (principale structure accueillant les flux passagers et certains services liées au transport aérien) afin d’y développer des activités liées directement ou indirectement à l’activité aéroportuaire.

. Tous les usagers de la plate-forme puissent trouver des services marchands et non-marchands à proximité de l’aérogare.

Le second objectif de la ZAE est de créer un véritable lieu de vie pour l’ensemble des usagers de la plate-forme aéroportuaire en proposant des aménagements urbains favorables à la création d’un cadre de vie agréable

Type de services voulus pour la ZAE

Les services de la zone nouvellement aménagée s’adresseront aux usagers actuels et potentiels de l’aéroport.

La ZAE pourrait comprendre à terme :

  • Une pépinière d’entreprises ou centre d’affaire comprenant :   
    • Une solution d’hébergement dans des locaux neufs, fonctionnels et adaptables aux besoins moyennant une convention d’occupation temporaire.
  • Un pôle hôtelier
  • Un village de loueurs de voiture
  • Des espaces de stockage pour les entreprises et services de la plate-forme aéroportuaire.
  • Des services aux entreprises :
    • Cabinet comptable
    • Cabinet médical (pour les employés et les passagers)
    • Restaurant inter entreprises (RIE)
    • Crèche d’entreprise (pour les employés de la plate-forme aéroportuaire.)
    • Garderie d’entreprise (pour les employés de la plate-forme aéroportuaire.)
  • Un pôle commercial ou linéaire commercial (restauration, commerces de proximité comme une pharmacie par exemple et des commerces spécialisées, etc.)
  • Une consigne bagage
  • Services pour les passagers en transit (douche, parking, motel, espace de détente, espaces verts, etc.).
  • Station service
  • Sièges sociaux d’entreprises présentes actuellement sur la plate-forme
  • Parking sécurisé et gardienné

Différents aménagements devraient permettre de conforter l’activité de l’ensemble de la zone et de la rendre plus fonctionnelle et attractive comme des cheminements piétons, des pistes cyclables, etc.

REGLEMENT INTERNE ZAE

parcellaire ZAE