La Chambre de Commerce et d’Industrie de la Région Guyane ne peut qu’approuver les mesures sanitaires, en personnel et structurelles, revendiquées par la Motion des Elus du 11 juillet 2020 intitulée «  Motion de revendications pour une meilleure prise en considération de la lutte contre la COVID-19 ».

En revanche, la CCIRG ne peut adhérer à toutes les revendications dites mesures économiques.

D’une part, la CCIRG ne peut que regretter  de ne pas avoir été associée, ni consultée lors de la rédaction de la motion.

D’autre part, les Chambres Consulaires (CCIRG, CMARG) et les organisations socioprofessionnelles (MEDEF, CPME, FEDOMG, AMPI, INTERBOIS Guyane, FRPTBG, Ordre des Avocats, Professions Libérales Réglementées, USTOG) ont  remis à l’ancienne Ministre des Outre-Mer, Mme GIRARDIN, lors de sa visite du 24 juin 2020, une série de revendications à caractère économique et social dont certaines sont identiques à celles reprises dans la motion des Elus du 11 juillet.

Cette liste de revendications a reçu une réponse positive mais partielle lors de la visite de Sébastien LE CORNU, nouveau Ministre des Outre-Mer, les 12 et 13 juillet dernier.

Aussi, par esprit de cohérence, la CCIRG ne peut signer et soutenir deux motions aux contenus différents et portants sur les revendications économiques.

La CCIRG s’implique et soutient énergiquement les efforts permettant de sortir la Guyane de la crise COVID 19 et ses conséquences dramatiques tant pour la population guyanaise que pour les entreprises mais la CCIRG appréciera le meilleur moyen pour y parvenir qui ne remette pas en cause l’équilibre socio-économique du Territoire.

Mme Carine SINAI-BOSSOU

Présidente de la CCIRG,

Présidente de l’ACCIOM.

 

Contact Presse :

René LADOUCEUR

0694 20 09 74